|

Les règles : entre tabous, mythes et superstitions.

Près de la moitié de la population mondiale a un utérus et connaîtra la joie d’avoir ses règles et pourtant, de nombreux tabous persistent aujourd’hui.

Le sang des règles est souvent considéré comme « impur », « sale » ou encore signe de mort et de mauvais présage. Cependant, comme nous l’avons vu dans cet article, les règles sont la première phase du cycle menstruel. Elles ne devraient pas être associées à la fin, mais plutôt au commencement.

Les préjugés et les mythes à ce sujet ont eu un impact négatif sur la place et le rôle des personnes menstruées dans les sociétés, les isolant durant leurs règles, leur prêtant des pouvoirs maléfiques ou des effets néfastes sur les récoltes ou la nourriture, entourant cet événement biologique de honte. Cet isolement, qui existe toujours dans certains pays et certaines communautés, entraîne un fort taux d’absentéisme à l’école et parfois un abandon scolaire.

Ces mythes ne sont pourtant fondés sur aucune preuve scientifique et viennent, pour la plupart, de croyances religieuses ou de superstitions ayant pris forme à une époque où l’on ne connaissait pas le fonctionnement des cycles menstruels. Malgré les explications que la science a fournies, ces croyances ont la vie dure et nourrissent le tabou des règles.

Prépare-toi pour un voyage autour du monde pour découvrir quelques légendes et superstitions !

Quand tu as tes règles ….

Europe :

  • Roumanie : Ne touche pas les fleurs, sinon elles faneront plus vite.
  • Italie : Tu veux faire du pain ? Dommage pour toi, la pâte ne lèvera pas.
  • France : N’essaie pas non plus de faire de la mayonnaise, elle ne montera pas.

Asie :

  • Inde :  Tu n’as pas de droit de cuisiner ou d’entrer dans une cuisine, sinon la nourriture pourrait pourrir.
  • Japon : Pas de pain, pas de mayo, mais n’espère pas non plus faire des sushis, car ils auraient mauvais goût.
  • Chine : Ne mange aucune nourriture froide pendant cette période car ça pourrait te causer des crampes et autres douleurs1.

Océanie :

  • Australie : Le peuple Arrernte disait qu’un trait de sang [menstruel] de femme pouvait tuer l’homme le plus fort2.

Afrique :

  • Tanzanie : Si une autre personne voit ta protection hygiénique, alors tu seras maudit.e.
  • Uganda : Dans certaines communautés, tu ne peux pas boire de lait de vache car tu pourrais contaminer le troupeau.

Amérique :

  • Bolivie : Ne berce pas de bébé, ou tu pourrais le rendre malade.
  • Colombie : Ne lave pas ou ne coupe pas tes cheveux.

Ces superstitions peuvent te paraître drôles ou ridicules, mais elles ont encore des conséquences sur la manière dont sont perçues les règles aujourd’hui. Beaucoup de personnes ont encore honte d’acheter des protections hygiéniques ou de dire qu’elles ont leurs règles, même à leur entourage ou à leur partenaire.

Les choses ont évolué ces dix dernières années, des créatrices de contenus ont posté sur les réseaux sociaux de nombreuses vidéos, mais aussi des podcasts à ce sujet, libérant petit à petit la parole et le rendant ce qu’il est : un sujet de société et non un sujet tabou. Voici une petite liste de quelques vidéos et articles qui pourront t’aider à te sentir moins seul.e.

Si les préjugés ne doivent pas t’empêcher de faire ce que tu souhaites, il se peut que la douleur et d’autres symptômes ne te permettent pas d’aller à l’école ou de vivre normalement durant tes règles. Bien qu’un certain niveau de douleur soit fréquent, il ne faut pas banaliser les douleurs handicapantes et tu dois en parler à un professionnel de santé. Retrouve-nous le mois prochain pour le premier article de la série « Les règles mais aussi … » où nous parlerons de la gestion de la douleur et des différents flux.  

  1. https://asiatimes.com/2017/08/superstition-still-guides-womens-health-china/ ↩︎
  2. Of Superstitions concerning Menstruation (sagepub.com) ↩︎

crédit photo : Image de wayhomestudio sur Freepik

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *